[Bizcover] Partenaires d’innovation pour la réalité virtuelle


Niveau d'utilisateur 6
  • Community Manager
  • 375 réactions


Selon de nombreux observateurs, la réalité virtuelle est une opportunité fantastique pour les entreprises. Elle permet en effet de faire connaître leurs produits auprès des consommateurs. Ainsi, une agence de voyage peut faire visiter à ses clients des hôtels au choix, un concessionnaire automobile peut faire découvrir de nouvelles voitures grâce à la RV, etc. Mais pour quelles entreprises la RV est-elle appropriée et comment doit-on l’approcher ? Jennis Vanhaeke de chez Libaro nous l’explique.

Partenaires d’innovation

Libaro, créée en 2013 par Jennis Vanhaeke et Bert Clybouw, développe des applications web digitales. « Nous aimons nous considérer comme des partenaires d’innovation », dit Jennis. « Nous aimons chercher avec les entreprises des solutions à leurs problèmes. Le résultat final de ce processus est généralement la conception d’une application digitale adaptée (une application web, une application RV, etc.).

Réalité virtuelle, un mot qui fait le buzz

Tout comme les termes ‘robotique’, ‘Internet of things’ et ‘intelligence artificielle’, ‘réalité virtuelle’ est aujourd’hui un des mots qui fait le buzz dans le secteur de la technologie. À propos de technologie, beaucoup d’entreprises se demandent si la réalité virtuelle est vraiment faite pour elles et si c’est le cas, comment peut-on l’utiliser à bon escient? « Elle n’est pas adaptée à toutes les entreprises », nous explique Jennis. « Cela dépend principalement du type de produit avec lequel on travaille. Quand on achète un nouveau smartphone par exemple, il n’est pas nécessaire d’avoir des lunettes de réalité virtuelle pour l’utiliser. Cela s’avère surtout efficace pour des produits compliqués à représenter. »

Différents emplois possibles

Des cas typiques d’application de la RV sont par exemple les agences de voyage qui offrent des visites virtuelles d’hôtels ou de stations thermales, des concessionnaires automobiles qui font découvrir à leurs clients le dernier modèle d’une voiture dans leur couleur favorite ou encore des grandes entreprises qui forment virtuellement leurs ouvriers au fonctionnement de certaines machines
« L’intérêt pour la réalité virtuelle est également important dans les secteurs de l’immobilier et de la décoration d’intérieur » explique Jennis. « Quand vous allez acheter un nouveau meuble ou que vous allez repeindre votre intérieur, vous recevez dans le meilleur des cas de petits échantillons de tissus ou de peinture. Mais dans la plupart des cas cela ne vous donne pas une idée de ce à quoi cela va vraiment ressembler. Avec la réalité virtuelle, vous pouvez vous l’imaginer ».
Dans l’e-commerce, il y a aussi des possibilités, selon Jennis. « Par exemple pour vendre des armoires : votre client peut parfaitement créer son armoire sur mesure sur votre site internet et ensuite voir son projet en RV. Si cela ne lui plait pas ou s’il veut changer quelque chose, au bout de quelques clics seulement, le projet peut être modifié et amélioré. » La réalité virtuelle est donc parfaitement adaptée pour représenter un travail sur mesure et le personnaliser. Elle permet de créer des produits digitalement, comme une armoire par exemple, et de se la représenter dans la réalité.

Une technologie devenue moins chère

Une autre raison pour la percée de la réalité virtuelle est que, ces derniers temps, la technologie est plus accessible grâce à la diminution des prix. « Beaucoup de gens pensent que pour la RV il faut absolument avoir des lunettes ou un masque spécial, mais de nos jours il existe des masques en carton dans lesquels on peut glisser son smartphone et l’utiliser comme écran. L’expérience n’est peut-être pas la même qu’avec un masque de réalité virtuelle, mais ça fonctionne parfaitement » dit Jennis. « Ces supports en carton ne coûtent presque rien et vous pouvez les envoyer facilement à vos clients potentiels. De plus, c’est commercialement plus convaincant qu’un échantillon. Si vous souhaitez tout de même travailler avec un vrai masque RV, vous pouvez vous en procurer un pour une centaine d’euros. Bien entendu, il faut posséder un ordinateur suffisamment puissant pour générer les images. Les meilleurs modèles de lunettes RV nécessitent un ordinateur puissant, par contre les nouveaux masques de RV, eux, n’en ont plus besoin. Dans tous les cas, il ne faut pas être une multinationale pour en faire l’expérience ».

Se promener dans la maison de ses rêves

Les caméras pour prendre des photos à 360° sont également de plus en plus à la portée des PME. Jennis : « Dans le secteur de l’immobilier, il y a des promoteurs qui font visiter virtuellement à leurs clients leur maison ou leur appartement de rêve. Lorsque vous proposez un nouvel intérieur, vous pouvez ajuster immédiatement les carreaux, changer les rideaux et même installer une cuisine complètement différente en appuyant sur un bouton. L’expérience client est bien mieux que de regarder un simple plan ».

À payer : l’expertise

Cependant, vous devez non seulement posséder le matériel nécessaire, mais aussi l'expertise pour développer le logiciel associé. « Pour le moment, c’est selon moi encore trop technique pour laisser ça à des non-professionnels » dit Jennis. « Créer une application RV adaptée n’est pas de tout repos. La complexité doit être traduite dans un système que même mes parents sont capables d’utiliser. La plupart des entreprises devront donc s’adresser à un spécialiste et cette partie sera naturellement payante. Est-ce possible d’essayer ça soi-même ? Bien sûr que vous pouvez, mais je pense que le temps que vous passerez à maîtriser la technique sera si long que, du point de vue des coûts, vous pouvez tout aussi bien payer quelqu'un pour cela. »
Pour trouver les personnes qui conviennent, mais aussi pour développer et financer ces logiciels compliqués, Libaro a fait appel à l’accélérateur imec.istart basé à Louvain. Via un ‘Open Call’, le programme offre aux start-up dans le secteur des technologies des conseils professionnels, un réseau ainsi qu’un soutien financier.

EN SAVOIR PLUS SUR BIZCOVER

0 réaction

Soyez le premier à répondre !

Réagir