Sept constats sur le CSR dans les entreprises belges


Niveau d'utilisateur 6
  • BNP Paribas Fortis - Modérateur
  • 991 réactions
CSR (Corporate Social Responsability) - ou RSE pour Responsabilité Sociétale des Entreprises – regroupe l’ensemble des pratiques mises en place par les entreprises dans le but d’intégrer les principes du développement durable (sociaux, environnementaux et économiques). On peut par exemple citer : un programme de réduction des déchets papiers dans l’entreprise, participer à des programmes humanitaires, ou encore soutenir des programmes éducatifs.

Les résultats d'une vaste étude sur le CSR (Corporate Social Responsability) menée auprès de 640 entreprises belges ont été dévoilés le 22 février, lors de la désignation du « CSR professional of the year ».

Un événement qui a attiré quelque 250 professionnels du CSR, qui se sont déplacés tant pour découvrir les conclusions du premier CSR Monitor Belgium, que pour connaître le nom des deux lauréats.



Tout d’abord, sept constats

- Tant les grandes entreprises que les PME sont convaincues que le Corporate Social Responsability (CSR) est une nécessité pour survivre dans ce monde en forte évolution.

- Environ 70 % des entreprises sont convaincues qu'une démarche durable peut déboucher sur des économies à long terme. A court terme, cependant, elles craignent les concurrents moins sensibilisés à la problématique, l'investissement de temps et d'argent, le manque de savoir-faire et l'augmentation du coût de leurs produits et services.

- La notion d'entreprise socialement responsable est plus claire pour les grandes entreprises que pour les PME. La moitié des entreprises interrogées considèrent encore le CSR comme de la charité.

- Aujourd'hui, le CSR reste un sujet de discussion interne. Le savoir-faire en la matière se trouve essentiellement dans le management. Il y a moins de concertation avec les actionnaires et la communauté locale.

- Le CSR reste théorique. Il est souvent considéré comme une bonne résolution, déclinée en mission et vision, mais guère mise en application dans la production, l'expérience du client ou la politique des ressources humaines.

- Les efforts consentis sont généralement évalués en interne. Les normes et standards sont peu utilisés. Les objectifs de développement durable définis par l'ONU sont encore éloignés des préoccupations des entreprises interrogées.

- L'élaboration de plans d'avenir est rendue difficile par le manque d'outils pratiques. Il n'y a que très peu de partenariats dans le domaine.

Et bien sûr, les deux gagnants 2017

Dans la catégorie 'Grandes entreprises', c'est Eric de Deckere, qui travaille pour les entreprises portuaires d'Anvers, qui s'est imposé.

Et dans la catégorie PME, le vainqueur est Philip Van Kelst de Kasteelhoeve Wange, une entreprise qui propose logements et lieux de séminaires.

En savoir plus sur l’événement et les gagnants



🤔 Et pour vous, est-il important que la CSR soit au cœur du projet d'entreprise ?

Avez-vous des exemples à citer ?
❔

0 réaction

Soyez le premier à répondre !

Réagir